Strasbourg-Robertsau

Logements Aeris 

Lieu : Route de la Wantzenau, Strasbourg-Robertsau, Bas-Rhin / Maître d’ouvrage : Vauban Immobilier, Rive Gauche / Maître d’œuvre : Claude Denu & Christian Paradon, architectes, mandataire / Guy-Pierre Colin, chef de projet / Arnaud Pellaton, Théo Frieh, Claudia Burg, Polonca Sosnowska-Kastelic / BET : CET, structures / Illios, fluides / 120 GR, paysagiste / Echoes, économiste / Dekra, bureau de contrôle / Programme : Construction d’un ensemble de 157 logements comprenant 96 logements en accession à la propriété, 41 logements sociaux, et un foyer de 20 logements. Logements du T1 au T6 en duplex. Parking véhicules entièrement en sous-sol, locaux techniques, locaux vélos / Superficie : 9 930 m² SDP / Coût : 18 M€ / Calendrier : Travaux en cours 

À l’entrée du faubourg de la Robertsau, le vaste terrain des Frères Oblats offre un site exceptionnel par la qualité de l’environnement paysager : la proximité d’un espace boisé protégé bordant le cours de la rivière, la promenade des berges longeant les jardins familiaux… Sur le terrain même, un front arboré le long de la route comporte des sujets remarquables. L’objectif était de préserver le site en limitant la taille de l’opération et la densité des constructions, en conservant les éléments paysagers. Compacte et capacitive, la composition en forme d’îlot permet de préserver de vastes espaces libres d’un seul tenant. Le parti architectural compose avec le paysage, préserve la perméabilité, dégage des percées et permet aux résidants de profiter pleinement de l’agrément du site : la lumière, les vues lointaines… Tous les logements disposent de prolongements extérieurs par de vastes terrasses, loggias ou jardins de plain-pied. Au centre, le cœur vert offre un espace de détente d’une surface de 18 ares, coulée verte en pleine terre qui accueillera de nouvelles plantations d’arbres de haute tige, agrémentée d’un ruisseau d’eau vive. Les nouveaux bâtiments s’étirent derrière les frondaisons. Les bandeaux en béton des balcons et terrasses tendent les lignes des façades largement ouvertes. Un parking souterrain permet de libérer l’espace en surface de toute présence automobile.