Enghien-les-Bains

Lycée Gustave Monod

Lieu : 71, avenue de Ceinture, Enghien-les-Bains / Maître d’ouvrage : Région Île-de-France / Maître d’œuvre : Claude Denu & Christian Paradon, architectes / Catherine Weckmann, chef de projet / BET : BeA Ingénierie / Bureau d’études environnementales Tribu / Programme : Restructuration et extension du lycée professionnel (chantier en site occupé). Construction d’un CDI, locaux des professeurs 1 056 m². Ateliers (électrotechnique, sciences de l’ingénieur, CRSA…). Salles de cours 2 425 m², salle polyvalente 380 m². Restructuration des salles de cours et ateliers, des locaux administratifs et locaux techniques. Logements de fonction. Espaces extérieurs et aires de stationnement. Performance énergétique RT 2012, objectif NF Bâtiments tertiaires associé au label HQE / Superficie : construction 4 074 m² restructuration 7 941 m² / Coût : 22 M€ / Calendrier : Concours 2014 – Projet lauréat – Travaux en cours

Le lycée Gustave Monod d'Enghien-les-Bains est situé dans un environnement de grande qualité architecturale et paysagère. La présence du lac d'Enghien, l'écrin végétal exceptionnel, l'architecture résidentielle du voisinage souvent remarquable constituent un cadre qui valorisera le projet, mais imposent aussi des choix qualitatifs pour cette intervention. Le projet architectural vise à trouver une nouvelle cohérence des espaces du lycée, en recentrant les fonctions principales d'enseignement ainsi que les accès autour d'une nouvelle cour centrale en lieu et place des ateliers sous sheds démolis. Toutes les fonctions d'enseignement technologique se déploient autour de cet espace : pôle Mécanique/productique, pôle Conception et réalisation des systèmes automatiques, pôle Sciences de l'ingénieur… Ainsi, la nouvelle cour nord rassemble et donne à voir tous les enseignements technologiques qui définissent la spécificité du lycée des métiers. Un autre enjeu du projet est de favoriser les relations entre le lycée des métiers et le lycée d’enseignement général, en construisant un bâtiment situé sur l’Allée verte pour accueillir le CDI et les espaces de travail des professeurs, fonctions mutualisées entre les deux établissements. On crée ainsi la plus grande proximité possible pour ces fonctions et la covisibilité de cet équipement depuis les deux lycées. Ce « bâtiment partagé » est implanté de manière à offrir aux élèves un parvis largement abrité par un auvent débordant d'une douzaine de mètres devant la clôture du lycée et à présenter, le long du parcours des élèves, une façade orientée au sud, lumineuse et transparente. Un portique accompagne le cheminement des élèves vers les bâtiments existants situés au nord-ouest du site.